ERG France

Cas utilisateur Eofix

A propos d’ERG France :

Avec 360 MW d’éolien onshore opérationnels, ERG France est l’un des premiers acteurs de l’éolien onshore français. C’est aussi l’un des premiers à avoir adopté la solution eofix. Une équipe dédiée de 11 personnes veillent au quotidien sur le portefeuille d’actifs, réparti sur deux régions distinctes.

Quels sont les enjeux d’exploitation ?

Il faut pouvoir couvrir une large zone géographique, coordonner le travail des membres de l’équipe, et assurer le partage de l’information. Pour Thibaut Cuvelier, responsable éolien et postes haute tension chez ERG France, l’accessibilité des informations, par exemple les non conformités relevées sur les différentes éoliennes, et le partage aux différentes personnes de l’équipe, est indispensable pour l’activité.

Qu’a changé Eofix ?

« Auparavant nous utilisions des fichiers Excel combinés à des photos au smartphone pour la gestion des inspections de nos parcs éoliens ». Résultat, des rapports « figés » et peu pratiques à manipuler. Eofix a changé cela par la numérisation du traitement des informations. Désormais les rapports de non-conformité sont dynamiques, ils sont établis à partir d’un seul outil et sont simples à partager.

« un outil pensé par et pour
les professionnels de l’éolien »

Qu’est ce qui fait l’originalité d’Eofix ?

Pour Thibaut Cuvelier, La force d’Eofix est de ne pas être une solution générique de gestion des non conformités. Elle a été conçue à partir du besoin spécifique des exploitants éoliens, avec la possibilité de se localiser précisément, de définir les organes concernés, d’effectuer des check-lists…